La guerre de 1914-1918.

La Première Guerre mondiale a provoqué la mort de 86 Blanquefortais tués au combat, les blessés n’ont pas été recensés.
"Bilan de cette guerre. Les jeunes de Blanquefort ont répondu à l'ordre de mobilisation du 2 août 1914. Comme tous les Français, ils ont dû partir en pensant revenir bien vite dans leurs foyers. Hélas, 86 n'y reviendront pas. Ils furent envoyés rapidement vers les frontières du Nord et de l'Est de la France; là, les premières batailles ont été, hélas, très meurtrières, puisque nous constatons que 24 de nos jeunes ont été tués en 5 mois (c'est-à-dire plus d'un quart des 86 Blanquefortais disparus). En particulier, 7 d'entre eux sont morts en 6 jours dans les batailles de Charleroi (St Vincent, Neufchateau) et 17 en 10 jours dans l'Aisne (Craonne, Oulches) et dans la Marne (Minancourt, Les Hurlus)".

Extrait de : Le livre d’or de Blanquefort, hommage aux morts pour la France, guerre de 1914-1918, Publications du G.A.H.BLE, 2005, p 117.
Il reste à écrire encore sur cette épouvantable guerre qui a marqué profondément le début du 20ème siècle et qui s’est prolongé malheureusement par la Seconde Guerre mondiale à peine 20 années plus tard.

 

 

A tous nos morts de cette guerre et plus particulièrement à nos jeunes de Blanquefort, nous leur gardons toute notre reconnaissance. Nous n'oublions pas non plus tous les mobilisés de ce conflit qui en sont revenus vivants, certes, mais marqués à jamais moralement et parfois physiquement.