Liste des soldats morts pour la France durant la guerre 1914-1918

Liste obtenue en croisant différentes sources d'information dont le site Mémoire des hommes du ministère des armées avec la base des morts pour la France et les registres matricules du recensement militaires des archives départementales. La liste contient 92 noms, seuls 86 d'entre eux figurent sur le monument aux morts de Carpinet, 3 figurent sur dautres monuments aux morts d'Eysines et de Parempuyre.

ALARY Jean, 44 ans, tonnelier, soldat au 18e section de commis et ouvriers d’administration, né le 8 mars 1872 à Pauillac (33), fils de Antoine et Jeanne Millet, décédé le 6 février 1916 à Bordeaux (33), hôpital Pellegrin, suite de maladie contractée en service. Absent du monument aux morts de Blanquefort, avis de décès envoyé à la mairie de Blanquefort.

ARNAUD Pierre, 29 ans, cultivateur, soldat au 20e régiment d’infanterie, né le 26 janvier 1885 à Blanquefort (33), fils de Jean et Eugénie Priou, époux de Catherine Rousset, décédé le 20 décembre 1914 à Mesnil-les-Hurlus (Marne), tué à l’ennemi.

AUDUREAU Maurice dit Adrien, 23 ans, menuisier, soldat au 84e régiment d’infanterie, né le 8 décembre 1894 à Mombrier (33), fils de Joseph et de Jeanne Gaignerot, célibataire, décédé le 10 mai 1917 à Skra di Leguen (Macédoine), disparu. Citation à l’ordre du régiment du 7 juin 1917 : "soldat brave et dévoué, tué en montant à l’assaut d’une tranchée ennemie". Croix de guerre avec étoile de bronze.

BACHE Bernard, 31 ans, cultivateur, soldat au 20e régiment d’infanterie, né le 21 octobre 1883 à Blanquefort (33), fils de Henri François et Marie Pastureau, époux de Jeanne Eliès décédé le 24 octobre 1914 à l’hôpital temporaire n°13 de Séte (Hérault), suite de blessures de guerre.

BARDEAU Jean, 25 ans, cultivateur, caporal au 220e régiment d’infanterie, né le 19 mai 1889 à Blanquefort (33), fils d’Antoine et Pétronille Montignac, décédé le 6 septembre 1914 à Osches (Meuse), tué à l’ennemi.

BARON Jean dit Louis, cultivateur, soldat au 3e régiment de zouaves, né le 25 mai 1892 à Blanquefort (33), fils de Jean et Madeleine Bicherie, décédé le 16 avril 1917 à Cormicy (Meuse), disparu.

BARRIERE Pierre dit Lucien, cultivateur, soldat au 49e régiment d’infanterie, né le 17 septembre 1888 à Blanquefort (33), fils de Pierre et Marie Blanc, époux de Marie Cardin, décédé le 29 août 1914 à Lorival (Belgique), tué à l’ennemi, inhumé à la nécropole Nationale Belle Motte, tombe n° 831, Aiseau (Belgique)

BENOIT Jean Daniel, 21 ans, tonnelier, soldat au 49e régiment d’infanterie, né le 1er novembre 1897 à Blanquefort (33), fils de Pierre et Marie Caudéran, décédé le 30 mars 1918 à l’hôpital temporaire de Beauvais (Oise), suite de blessures de guerre. Citation à l’ordre du régiment du 28 avril 1918 :"Fusilier mitrailleur d’élite, blessé grièvement le 29 mars 1918 alors qu’il se portait pour la deuxième fois à l’attaque des lignes malgré un feu violent de mitrailleuse".

BEREAU Pierre, 22 ans, plombier-zingueur, Caporal au 2e régiment du génie, né le 21 novembre 1894 à Blanquefort (33), fils d’Henri et Catherine Gombaud, décédé le 4 juin 1916 à Revigny (Meuse), hôpital temporaire, suite de blessures de guerre, inhumé au cimetière communal de Blanquefort. Citation : " Excellent gradé d’une remarquable bravoure a toujours donné l’exemple du sang froid et de l’entrain, a été grièvement blessé le 22 mai 1916 à son poste de travail dans un endroit particulièrement dangereux." Décoré de la Croix de guerre et de la médaille militaire.

BEYLAC Raymond, 34 ans, cultivateur, soldat au 175e régiment d’infanterie, né le 6 février 1881 à Blanquefort (33), fils de Bernard et Marie Lavaud, époux de Marie Marguerite Georgette Blanchard, décédé le 4 mars 1916 à l’ambulance de Fléville (Meurthe-et-Moselle), suite de blessures de guerre, inhumé à la Nécropole Nationale de Buzy (Meuse), tombe n° 475. Citation : "Soldat courageux et dévoué, blessé à son poste de combat à Verdun". Décoré de la médaille militaire avec étoile de bronze. 

BINDE Pierre dit Armand, (né FERRY Pierre) 28 ans, cultivateur, soldat au 37e régiment d’infanterie coloniale, né le 16 octobre 1886 à Blanquefort (33), fils de Pierre et Marie Ferry, époux de Marie Glénisson, décédé le 1er mars 1915 aux combats de la Chapelotte (Vosges), tué à l’ennemi.

BLANCHARD Henri Léopold, 24 ans, tonnelier, soldat au 12e régiment d’infanterie, né le 14 juillet 1891 à Saint-Gilles (Gard), fils de Joseph Georges et Léopoldine Mommiez, décédé le 01 janvier 1916 au secteur de la ferme Beauséjour commune de Minaucourt (Marne), tué à l’ennemi, inhumé au cimetière communal de Blanquefort. Citation :"Excellent soldat d’un courage exemplaire s’est montré homme de devoir, tué à son poste de guetteur". Décoré de la croix de guerre avec étoile de bronze et de la médaille militaire.

BOS Pierre dit Bosselin, 21 ans, sabotier, soldat au 7e régiment d’infanterie Coloniale, né le 6 mars 1893 à Lamarque (33), fils de Pierre et Pétronille Martin, décédé le 22 août 1914 à Saint-Vincent (Belgique), tué à l’ennemi, inhumé à la Nécropole Nationale Orée de la Forêt , tombe n° 240, Rossignol (Belgique).

BOSC Pierre, 34 ans, charretier, soldat au 20e régiment d’infanterie, né le 16 novembre 1880 à Saint-Laurent-du-Médoc (33), fils de Pierre et Marie Dubet, décédé le 20 septembre 1914 à Mesnil-les-Hurlus (Marne), suite de blessures de guerre.

BOUEY Pierre dit Gaston, 42 ans, peintre en bâtiment, soldat au 137e régiment d’infanterie territoriale, né le 16 décembre 1873 à Blanquefort (33), fils de Jean et Jeanne Lambert, veuf de Marie Antoinette Jeanne Pétronille Dugay, époux de Jeanne Marie Madeleine Maleveste, décédé le 9 avril 1916 à l’hôpital complémentaire n° 61 de Saintes (Charente Maritime), maladie contractée en service.

BOY Jean Edouard, 37 ans, cultivateur, soldat au 58e régiment d’artillerie, né le 2 janvier 1878 à Saint-Aubin-du-Médoc (33), fils de Jacques et Jeanne Baysse, époux de Hélène Séguin, décédé le 18 mai 1915 à l’hôpital militaire de Villenave d’Ornon (33), annexe du Béquet, maladie aggravée en service, inhumé au carré militaire du cimetière de la Chartreuse à Bordeaux (33).

BREGEA Gaston, 23 ans, cultivateur, soldat au 20e régiment d’infanterie, né le 19 janvier 1891 à Eysines (33), fils de Baptiste et Marie Reytier, décédé le 22 août 1914 à Orchamps (Belgique), tué à l’ennemi.

CASSY Marie Maurice Marc, 32 ans, peintre, caporal au 19e régiment d’infanterie, né le 3 août 1886 à Blanquefort (33), fils de Jean Marie et Marie Guillemin, époux de Marie Brun, décédé le 13 novembre 1918 à l’hôpital militaire Desgenettes à Lyon, suite de blessures de guerre. Citation à l’ordre du régiment du 12 juin 1918 : "Belle attitude au feu au cours des combats du 27-28 et 29 mars 1918, a montré beaucoup d’énergie et de sang-froid".

CHAMBON Jean Eugène, 32 ans, peintre, caporal au 147e régiment d’infanterie, né le 8 novembre 1882 à Blanquefort (33), fils de Jean et Françoise Pireau, époux de Marie Sarrazin, décédé le 20 juin 1915 à la Tranchée de Calonne, près de Hattonchâtel (Meuse), disparu.

CHAUVIN Arnaud, 30 ans, cultivateur, soldat au 220e régiment d’infanterie, né le 21 septembre 1884 à Blanquefort (33), fils de Pierre et Bernarde Clos, époux de Marie Jeanne Bosc, décédé le 24 août 1914 à Etain (Meuse), tué à l’ennemi, inhumé le 14 juin 1919 au cimetière militaire de Gondrecourt-Aix (Meurthe-et-Moselle), information du 11 mai 1920 du 20e régiment d’infanterie.

CHAYE Edmond Jean, 21 ans, employé de chemin de fer, soldat au 34e régiment d’infanterie, né le 7 mai 1894 à Bordeaux (33), fils de François et Jeanne Victoire Monnein, décédé le 27 septembre 1914 à l’hôpital temporaire n° 25 de Châteauroux (Indre), suite de blessures de guerre, inhumé au cimetière militaire de Chateauroux, tombe n° 257.

COMPADRE Louis Emmanuel Abel, 58 ans, militaire de carrière, lieutenant-colonel au 83e régiment d’artillerie lourde, né le 3 mars 1858 à Villeneuve-sur-Lot (47), fils de Louis Alfred et de Jeanne Irma Julie DELSOL, époux de Marguerite Marie Peltier, décédé le 30 novembre 1916 à Revigny (Meuse), suite de maladie contracté en service, inhumé à la Nécropole Nationale de Revigny-sur-Ornan (Meuse), tombe n° 470, décoré de la Légion d'Honneur (1902), et de la Croix de guerre (1916).

CORNET Marcel, 22 ans, manœuvre-cultivateur, soldat au 23e régiment d’infanterie coloniale, né le 6 juillet 1892 à Blanquefort (33), fils de François et Marie Farge, décédé le 22 août 1914 à Neufchâteau (Belgique), disparu. Sa plaque d’identité militaire a été retrouvée sur le champ de bataille. Inhumé à Neufchâteau selon une lettre du 30 août 1915 du Comité International de la Croix Rouge (tombe disparue).

COURBIN Jean, 29 ans, jardinier, soldat au 42e régiment d’infanterie coloniale., né le 11 février 1886 à Blanquefort (33), fils de Bernard et Thérése Guichard, époux de Carme Jeanne Marie Germaine, décédé le 4 mars 1914 à Vauquois (Meuse), disparu.

DAUBA Antoine dit Victor Jean, 20 ans, valet de chambre, soldat au 53e régiment d’infanterie coloniale, né le 16 mai 1896 à Cantenac (33), fils de Jean et Marguerite Chartier, décédé le 11 mai 1916 au Bois des Loges (Somme), tué à l’ennemi, inhumé au cimetière militaire du Bois des Loges (Somme), tombe disparue.

DAVIA Saturnin, 28 ans, couvreur, soldat au 18e régiment d’infanterie, né le 28 novembre 1887 à Blanquefort (33), fils de Pierre et Marie Jeanne Robert, époux de Marthe Lauzun, décédé le 28 mai 1916 à Dugny (Meuse), suite de blessures de guerre, inhumé au cimetière communal de Blanquefort.

DELAS-DUVERNES Jean Raoul, 20 ans, cultivateur, soldat au 7e régiment d’infanterie coloniale, né le 20 mai 1894 au Taillan (33), fils de François et Marie Tauzin, décédé le 20 décembre 1914 à Minaucourt (Marne), tué à l’ennemi.

DELIN Jean dit Edouard, 21 ans, tonnelier, caporal au 176e régiment d’infanterie, né le 9 septembre 1894 à Blanquefort (33), fils de Jean et Marie Raguaneau, décédé le 10 novembre 1915 à Rabrovo (Serbie), tué à l’ennemi.

DOMENC François, 20 ans, boulanger, soldat au 41e régiment d’infanterie, né le 30 mai 1898 à Orgibet (Ariège), fils de Amboise et Marie Pujol, prisonnier et décédé le 6 juin 1918 à Vasseny (Aisne), inhumé à la Nécropole Nationale de Vauxbuin (Aisne), tombe n° 604.

DUBA Jean Alexis dit Joseph, 31 ans, vigneron, brigadier au 175e régiment d’artillerie, né le 23 janvier 1887 à Blanquefort (33), fils de Jean et Justine Soum, époux de Anne Taster, décédé le 15 juillet 1918 à Berzieux (Marne), tué à l’ennemi. Inhumé à la Nécropole Nationale Sainte-Ménéhould (Marne), tombe n° 5145. Citation à l’ordre de la brigade du 15 juillet 1916 :" Faisant fonction de maître-pointeur a continué le tir malgré un violent bombardement qui a fortement endommagé l’emplacement de sa pièce, brigadier très brave. Citation à l’ordre de l’armée : "le 15 juillet 1918 à l’enclenchement est sorti de son abri sous un bombardement d’une extrême violence pour alerter ses hommes et a été tué en rejoignant son poste de combat". Croix de guerre.

DUBOURDIEU Joseph Raoul, 25 ans, cultivateur-laitier, soldat au 7e régiment d’infanterie coloniale, né le 6 novembre 1890 à Blanquefort (33), fils de Jean et Jeanne Lalande, réformé n° 1, décédé à Blanquefort (33) le 12 novembre 1915.

DUBOURG Louis dit Maurice, 28 ans, cultivateur, soldat au soldat au 7e régiment d’infanterie coloniale, né le 18 août 1889 au Pian-Médoc (33), fils de Antoine et de Marie Soignac, époux de Marthe Marie Boy, décédé le 12 mai 1917 à Vierzy (Aisne), ambulance 5/52, blessures de guerre, inhumé au carré communal de Vierzy, tombe n° 47.

DUCAMIN Arnaud, 31 ans, laitier, soldat au 20e régiment d’infanterie, né le 21 février 1883 à Blanquefort (33), fils de Antoine et Marguerite Lestage, époux de Catherine Pineau, décédé le 26 septembre 1914 à Mesnil-les-Hurlus (Marne), tué à l’ennemi, inhumé au cimetière communal de Blanquefort.

DUGRAVA André, 23 ans, scieur de long, soldat au 7e régiment d’infanterie coloniale, né le 27 septembre 1889 à Blanquefort (33), fils de Jean et Marie Bret, époux de Marie Benoit, décédé le 22 août 1914 à Saint-Vincent (Belgique), tué à l’ennemi.

DUGRAVA Louis Joseph, 21 ans, scieur de long, soldat au 301e régiment d’artillerie lourde, né le 12 octobre 1897 à Blanquefort (33), fils de Jean et Marie Bret, décédé le 10 octobre 1918 à Gesnes (Meuse), tué à l’ennemi.

DUPIN Etienne, 43 ans, cultivateur, 2e canonnier au 10e régiment d’artillerie à pied, né le 2 mars 1875 à Blanquefort (33), fils de Jean et Marie Pernikoski, décédé le 19 novembre 1918 à Ajaccio (Corse), hôpital militaire, maladie contractée en service. Absent du monument aux morts de Blanquefort, l'avis de décès est cependant envoyé à la mairie de Blanquefort.

DURAND Arnaud, 40 ans, cultivateur, soldat au 309e régiment d’infanterie, né le 4 août 1875 à Blanquefort (33), fils de Pierre et Pétronille Blanc, époux de Marie Cazenave, décédé le 9 novembre 1915 à l’hôpital mixte de Baccarat (Meurthe-et-Moselle), blessures de guerre, inhumé au cimetière militaire de Baccarat, tombe n° 55.

DUTROUILH Noël, 22 ans, cultivateur, soldat au 123e régiment d’infanterie, né le 25 décembre 1892 à Blanquefort (33), fils de Daniel et Jeanne Degans, décédé le 10 mars 1915 à l’hôpital temporaire 73 de Vic-sur-Cère (Cantal), maladie contractée en service, inhumé au cimetière communal de Vic-sur-Cère, carré militaire, tombe n° 7 (la tombe a disparu).

ESTRADE Jean, 27 ans, sellier, soldat au 24e régiment d’artillerie de campagne, né le 6 mai 1888 à Sainte-Hélène (33), fils de Jean et Marie Dupré, époux de Marie Raymond, décédé le 19 novembre 1915 à Sainte-Hélène (Gironde) de tuberculose pulmonaire, inhumé au cimetière communal de Sainte-Hélène. Est également présent sur le monument aux morts de Sainte-Hélène.

EYQUEM Raymond Théodore, 25 ans, charpentier, caporal au 7e régiment d'infanterie coloniale, né le 22 juillet 1890 à Saint-Aubin-du-Médoc (33), fils de Jean et Jeanne Dufaure, époux de Marie Faure, décédé le 25 mai 1915 à Ville-sur-Tourbe (Marne), tué à l’ennemi, inhumé à la nécropole Nationale de Minaucourt-Le-Mesnil-Les-Hurlus (Marne), tombe 139.

FEYDIEU Antoine, 45 ans, cultivateur, soldat à la 7e section d’infirmiers militaires né le 1er mai 1873 à Blanquefort (33), fils de Jean et Jeanne Lescas, époux de Marie Balsainte, décédé le 12 septembre 1918 à l’hôpital mixte de Valence (Drome), maladie contractée en service, inhumé au cimetière communal de Blanquefort.

FILATREAU Jean, 37 ans, tonnelier, soldat au 156e régiment d’infanterie, né le 21 avril 1878 à Blanquefort (33), fils de Bernard et Jeanne Masson,époux de Marie Elisabeth Balsainte, décédé le 14 avril 1915 à Pont-à –Mousson (Meurthe-et-Moselle), ambulance n°1, suite de blessures de guerre.

FLANEUSE Jean dit François Alexis, 27 ans, cultivateur, soldat au 9e régiment de chasseurs à pied, né le 1er décembre 1890 à Bègles (33), fils de Jean et Anne Jacquel, décédé le 30 juillet 1918 au Bois Meunière (Aisne), tué à l’ennemi, inhumé à la Nécropole Nationale de Dormans (Marne), tombe n° 1064.

FRANCOIS Arnaud, 25 ans, cultivateur, soldat au 8e régiment d’infanterie, né le 7 octobre 1892 à Blanquefort (33), fils de Pierre et Marguerite Teycheney, décédé le 6 août 1917 à Korteker Cabaret à Bixschoote (Belgique), tué à l’ennemi. Inhumé le 28 novembre 1920 au cimetière de Cement House, puis transféré à la Nécropole Nationale de Saint-Charles-de-Potyse à Ypres (Belgique), tombe n° 46.

FRANCOIS François, 41 ans, cultivateur, soldat au 144e régiment d’infanterie territoriale, né le 7 avril 1875 à Blanquefort (33), fils de François et Christine Dieu, époux de Jeanne Domenc, décédé le 22 octobre 1916 au Bois Etoilé près de Vermandovillers (Somme), tué à l’ennemi.

GARAT Barthélémy dit René, 21 ans, sommelier, soldat au 123e régiment d’infanterie, né le 20 octobre 1893 à Blanquefort (33), fils de Guillaume et de Françoise Dupuy, décédé le 15 septembre 1914 à la Ferme du Choléra près de Pontavert (Aisne), tué à l’ennemi.

GENIN Louis Victor François, 33 ans, étudiant ecclésiastique, caporal au 299e régiment d’infanterie, né le 19 juin 1885 à Cadaujac (33), fils de Eugène Ferdinand et de Alexandrine Lagarde, disparu au combat le 30 mai 1918 près de Soissons (Aisne), son corps est retrouvé le 7 juin 1918 et est inhumé côté nord-ouest de Visigneux (Aisne). Citation à l’ordre du corps d’armée du 11 janvier 1915 : "S’est distingué dans la relève des blessés sur des points dangereux et où il s’était aventuré de sa propre initiative". Croix de guerre, étoile vermeil, médaille militaire.

GENIN Victor Jean, 25 ans, employé de commerce, sous-lieutenant au 2e régiment de zouaves, né le 9 juillet 1890 à Quinsac (33), fils de Eugène Ferdinand et Alexandrine Lagarde, décédé à Maisons de Champagne, ferme de Beauséjour, le 6 octobre 1915 à Massiges (Marne), tué à l’ennemi.

GOIREAU Guillaume, 33 ans, cultivateur, soldat clairon au 344e régiment d’infanterie, né le 8 août 1883 à Blanquefort (33), fils de Pierre et Marie Delaube, époux de Marie Turmel, décédé le 24 mai 1916 à Moulainville (Meuse) sous-secteur La Ronde-Maille, suite de blessures de guerre, inhumé à la Nécropole Nationale de Douaumont (Meuse), tombe n° 5176. Absent du monument aux morts de Blanquefort, avis de décès envoyé à la mairie de Blanquefort.

GORPHE Pierre, 24 ans, serrurier, soldat au 123e régiment d’infanterie, né le 11 novembre 1893 à Blanquefort (33), fils de François et Marie Dupuy, décédé le 5 mai 1917 au Plateau de Vauclerc (Aisne), tué à l’ennemi, inhumé au plateau de Vauclerc tranchée du Versant (sépulture disparue).

HUC Jean dit Edouard, 20 ans, ajusteur-mécanicien, soldat au 3e régiment d’infanterie coloniale, né le 4 mai 1895 à Blanquefort (33), fils de Jean et Magdeleine Mouret, décédé le 31 juillet 1915 à Suippes (Marne), tué à l’ennemi.

HUSSON Louis Marie, 41 ans, militaire de carrière, capitaine au 82e bataillon de tirailleurs Sénégalais, né le 10 novembre 1877 à Villefranche de Conflant (66), fils de Louis et Marie Mas, époux de Melle Bassoules, décédé le 5 décembre 1918 à Bordeaux (33), hôpital complémentaire 35, maladie contractée en service, décoré de la Légion d’Honneur. Absent du monument aux morts de Blanquefort, avis de décès envoyé à la mairie de Blanquefort.

LACAUSSADE Louis, 25 ans, tonnelier, soldat au 3e régiment d'infanterie coloniale, né le 16 février 1889 à Blanquefort (33), fils de Pierre et Marie Dabie, époux de Marie Fellon, décédé le 13 janvier 1915 à l’hôpital militaire de Rochefort (Charente-Maritime), suite de blessures de guerre.

LASPEYRE Jean, 22 ans, cultivateur, soldat au 234e régiment d'infanterie, né le 20 avril 1895 à Blanquefort (33), fils de Joseph et Elisabeth Rabot, décédé le 17 juillet 1917 à Cerny-en-Laonnois (Aisne), tué à l’ennemi, inhumé au cimetière militaire de Oeuilly (Aisne), tombe disparue.

LOUBERE Armand, 20 ans, boulanger, soldat à la 23e section de commis et ouvriers d’administration, né le 18 mars 1899 à Biganon, commune de Moustey (40), fils de Dominique et Jeanne Dupart, époux de Marie Maurin, décédé le 30 janvier 1919 à l’hôpital complémentaire n°17 de Bordeaux (Gironde), maladie contractée en service.

MALARD Jean dit René, 22 ans, cultivateur, soldat au 20e régiment de dragons., né le 26 août 1895 à Blanquefort (33), fils de Jean et Elisabeth Lagrange, décédé le 27 avril 1918 à l’ambulance 14/14 du camp de l’Abecle (Belgique), suite de blessures de guerre, inhumé au cimetière communal de Blanquefort. Citation à l’ordre du régiment du 19 mai 1918:" Fusillier d’élite, mort pour la France des suites de blessures de guerre", croix de guerre.

MALOVESTE Etienne Jean Joseph, 35 ans, peintre en bâtiment, caporal au 220e régiment d’infanterie, né le 20 décembre 1880 à Blanquefort (33), fils d’Eugène Désiré et Jeanne Richard, époux de Magdeleine Larroza, décédé le 7 mars 1916 au Bois Bouchet, Mort Homme, à Béthincourt (Meuse), tué à l’ennemi.

MANEY Jean, 21 ans, boulanger, soldat au 34e régiment d’infanterie, né le 6 juillet 1893 à Blanquefort (33), fils de Pierre et Pétronille Valentine Romat, décédé le 17 septembre 1914 à Craonne (Aisne), disparu au combat.

MARTIN Albert Léon, 21 ans, boulanger, soldat au 100e régiment d’infanterie, né le 17 février 1898 à Bassens (33), fils de Elie et Margaret Fayard, décédé le 24 octobre 1918 à l’hôpital d’évacuation d’Auve (Marne), suite de blessures de guerre, inhumé au cimetière communal de Blanquefort (Gironde).

MEYRE Jean, 37 ans, vigneron, maréchal des logis au 231e régiment d’artillerie, né le 22 mars 1880 à Saint-Jean-d’Illac (33), fils de Pierre et Augustine Gondat, époux de Marie Boscq, décédé le 18 avril 1917 à l’hôpital Saint-Charles de Saint-Dié (Vosges), suite de blessures de guerre, inhumé à la Nécropole Nationale Les Tiges, tombe n° 444, à Saint-Dié.

MIQUAU Jean, 25 ans, cultivateur, caporal au 4e régiment d’infanterie coloniale du Maroc, né le 17 septembre 1890 à Blanquefort (33), fils de Arnaud et Marie Baziadoliq, décédé le 13 juin 1916 au sud du fort de Vaux (Meuse), tué à l’ennemi.

MONIE Valmon Louis Jean Baptiste François, 30 ans, commis, sergent au 144e régiment d’infanterie, né le 4 mai 1886 à Agen (47), fils de Amaury et Noélie Jeanne Mieussens, époux de Germaine Renaud, décédé le 15 mai 1916 à l’ambulance 5/3 de Dugny (Meuse), suite de blessures de guerre.

MONTOYA Michel Léopold, 27 ans, cultivateur, brigadier-pilote au 3e groupe aviation, né le 12 avril 1891 à Blanquefort (33), fils de Joseph et Catherine Dupin, époux de Marie Madeleine Bos, décédé le 5 avril 1918 à Krusevica (Monténegro), inhumé à Baniste (Macédoine).

MONTOYA Mathieu, 34 ans, cultivateur, caporal au 9e régiment d'infanterie, né le 23 novembre 1881 à Blanquefort (33), fils de Etienne et Marie Bouey, époux de Marie Dodanieu, décédé le 17 décembre 1915 à Perthe-les-Hurlus (Marne), tué à l’ennemi.

MOREAU Jean Daniel, 42 ans, cuisinier, adjudant au 94e bataillon de Sénégalais, né le 12 mai 1878 à Blanquefort (33), fils de Jean et Pétronille Broussie, époux de Germaine Vemonsais, réformé le 16 août 1919, décédé le 25 avril 1920 à Alger (Algérie).

MUGUET Bertrand dit Augustin, 34 ans, plâtrier fumiste, soldat au 18e régiment d’infanterie, né le 14 octobre 1880 au Pian-Médoc (33), fils de Antoine et Jeanne Amade, époux de Marguerite Puzieux, décédé le 20 décembre 1914 à Perthe-les-Hurlus (Marne), tué à l’ennemi.

OLIVIER Germain, 20 ans, employé des chemins de fer, caporal au 34e régiment d’infanterie, né le 31 mars 1895 à Blanquefort (33), fils de Raymond et Jeanne Pineau, décédé le 28 septembre 1915 au Moulin de Vauclerc, Craonnelle (Aisne), tué à l’ennemi.

ORNON Jacques, 27 ans, cultivateur, soldat au 144e régiment d’infanterie, né le 23 février 1890 à Blanquefort (33), fils de Jean et Jeanne Ducourneau, époux de Marie Mondon, décédé le 2 mai 1917 à Cronnelle (Aisne), tué à l’ennemi.

ORNON Louis, 24 ans, cultivateur, sergent au 97e régiment d’infanterie, né le 15 mars 1892 à Bordeaux (33), fils de Catherine Ornon, décédé le 4 septembre 1916 à l’ambulance 2/18 de Morcourt (Somme), suite de blessures de guerre, inhumé au cimetière communal de Morcourt (Somme).

ORNON Robert, 21 ans, charpentier, 2e canonnier-conducteur au 24e régiment d’artillerie, né le 7 mars 1893 à Blanquefort (33), fils de Bernard et Anne Filatreau, décédé le 15 septembre 1914 à Pontavert (Aisne), à la ferme de la Pêcherie, tué à l’ennemi.

ORTET Jacques Jean Marie, 33 ans, cantonnier-sellier, soldat au 18e escadron du train des équipages., né le 30 juin 1881 à Toulouse (31), fils de Jean et Jeanne Françoise Ruffat, époux de Jeanne Mona, décédé le 9 novembre 1914 à l’hôpital Saint-Nicolas de Bordeaux (Gironde), suite de maladie contractée en service, inhumé au cimetière communal de Bordeaux-Chartreuse, série 42-1-6.

PELEU Léonard, 33 ans, tonnelier, soldat au 9e régiment de chasseurs à pied, né le 22 janvier 1881 à Blanquefort (33), fils de Jean et Marguerite Dardenne, époux de Françoise Dumas, décédé le 30 décembre 1914 à Le Mesnil-les-Hurlus (Marne), tué à l’ennemi.

PIET Pierre dit André, 24 ans, charretier, caporal au 6e régiment d’infanterie, né le 17 décembre 1892 à Blanquefort (33), fils de Arnaud et Elisabeth Carme, décédé le 22 mai 1916 combat de la côte 304 à Esnes (Meuse), tué à l’ennemi, inhumé à la Nécropole Nationale d’Esnes, ossuaire n° 2. Citation à l’ordre de la division du 31 mai 1917:"Caporal très courageux ayant toujours donné l’exemple du sang-froid et de l’audace, a notamment le 24 août 1914 relevé sous le feu son capitaine blessé alors que les Allemands progressaient, et l’a transporté jusqu’au poste de secours ; a été tué le 22 mai 1916 en portant secours sous un violant bombardement à des camarades blessés".

PILONORD Léon, 27 ans, cultivateur, caporal au 144e régiment d’infanterie, né le 16 décembre 1887 à Surgères (17), fils de Joseph et Léontine Couturier, époux de Rose Gaston Marcelline, décédé le 16 avril 1915 à Vendresse (Aisne), tué à l’ennemi, inhumé à la Nécropole Nationale de Cerny-en-Laonnois (Aisne), tombe n° 1585. Sur le monument aux morts de Parempuyre.

PUERTOLAS Philippe, 24 ans, cultivateur, sergent au 34e régiment d'infanterie, né le 28 janvier 1890 à Cantenac (33), fils de Ramon et Concepcion Tolo, décédé le 26 septembre 1914 à Oulche (Aisne), tué à l’ennemi. Citation à l’ordre du corps d’armée :"tué glorieusement à la tête de ses hommes qu’il entrainait pour réoccuper une tranchée".

RAYMOND Pierre, 39 ans, cultivateur, soldat au 344e régiment d’infanterie, né le 9 janvier 1879 à Blanquefort (33), fils de Jean Raymond et Marie Videau, époux de Catherine Dupin, décédé le 6 décembre 1918 à l’hôpital 32 bis de Rosendaël à Malo-les-Bains (Nord), suite de maladie contractée en service, inhumé à la Nécropole Nationale de Dunkerque (Nord), tombe n° 791.

RAYNAUD Henri Gabriel, 19 ans, cultivateur, soldat au 3e régiment d’infanterie coloniale, né le 8 août 1899 à Vayres (33), fils de Bernard Bastien et Jeanne Faugère, décédé le 22 mai 1918 à l’hôpital Maritime de Rochefort (Charente-Maritime), suite de maladie contractée en service.

REY François, 43 ans, cultivateur, soldat au 12e régiment d’infanterie, né le 2 mai 1874 à Eysines (33), fils de Pierre et Pétronille Beaudon, décédé le 26 mars 1917 à Tarbes (Hautes-Pyrénées), maladie contractée en service, inhumé au carré militaire de Tarbes, tombe n° 52. Sur le monument aux morts d'Eysines.

RICHELLE-BAREE François Lucien, 20 ans, mécanicien-ajusteur, soldat au 54e régiment d’infanterie, né le 01 décembre 1896 à Blanquefort (33), fils d’Henri Charles et Jeanne Lusseau, décédé le 21 juin 1916 à Damloup (Meuse), tué à l’ennemi, inhumé à la Nécropole Nationale de Douaumont (Meuse), tombe collective n° 8230.

ROUDEYROU Antoine dit Anselme, 26 ans, cultivateur, soldat au 49e régiment d’infanterie, né le 17 septembre 1888 à Blanquefort (33), fils de Jean et Louise Fourton, décédé le 26 septembre 1914 à Oulches (Aisne), tué à l’ennemi.

ROUSSET Léon, (né Extrèmo) 21 ans, layetier, soldat au 49e régiment d’infanterie, né le 3 août 1893 au Taillan (33), fils de Léonard et Marie Antoinette Louise Angèle Extrèmo, décédé le 23 août 1914 à Gozée (Belgique), tué à l’ennemi. Inhumé à Gozée selon les autorités allemandes (tombe disparue).

SAINTOUT François dit Gaston, 30 ans, tonnelier, soldat au 60e régiment d’infanterie, né le 15 octobre 1886 à Blanquefort (33), fils de Pierre et Jeanne Picaud, époux de Catherine Angèle Boismoreau, décédé le 24 août 1917 à la Côte du Poivre, à Vacherauville (Meuse), inhumé versant sud de la Cote du Poivre, à 600 m environ de la Fourche, commune de Vacherauville (tombe disparue).

SERRESEQUE Julien, 21 ans, cultivateur, soldat au 217e régiment d'infanterie, né le 8 novembre 1897 à Blanquefort (33), fils de Louis et Marie Jeanne Taffard, décédé le 18 août 1918 à l’ambulance 3/65 de Cuperly-Montfrenet (Marne), suite de blessures de guerre. Citation à l’ordre de la division du 11 juillet 1918:"Agent de liaison intelligent courageux et dévoué s’est parfaitement acquitté de sa mission pendant la période du 13 au 17 juin, et c’est spontanément porté sous un violent bombardement au secours de deux de ses camarades qui venaient d’être ensevelis", décoré de la croix de guerre, étoile d’argent, médaille militaire avec palmes.

TARTAS Jacques Emile, 23 ans, boulanger, soldat au 108e régiment d’infanterie, né le 28 décembre 1892 à Blanquefort (33), fils de Jean et Suzanne Ornon, décédé le 26 septembre 1915 à Neuville-Saint-Waast (Pas-de-Calais), tué à l’ennemi.

TEMPLIER Louis, 20 ans, cultivateur, soldat au 114e régiment d’infanterie, né le 6 septembre 1898 à Eysines (33), fils de Guillaume et Marie Courègelongue, décédé le 18 octobre 1918 à Grougis (Aisne), inhumé au cimetière communal de Petit-Verly (Aisne) tombe n° 5, tué à l’ennemi.

TERGANT Pierre Camille, 23 ans, cultivateur, soldat au 108e régiment d’infanterie, né le 18 octobre 1892 à Bordeaux (33), fils de Laurent et Jeanne Videau, décédé le 26 septembre 1915 à Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), tué à l’ennemi.

THEIL François Amédée Ferdinand, 29 ans, boulanger, soldat au 10e régiment de hussards, né le 25 février 1886 à Bordeaux (33), fils François et de Catherine Bernard, décédé le 27 mai 1915 à la gare de Fismes (Marne), suite de blessures de guerre, inhumé au cimetière de Fismes puis à la Nécropole Nationale de Cormicy (Marne), ossuaire n° 1.

TRANQUILLIN Etienne Camille, 27 ans, boucher, soldat au 18e régiment d’infanterie, né le 4 octobre 1887 à Ambares (33), fils de Jean Prosper et Jeanne Michaud, époux de Marguerite Roudeyrou, décédé le 12 octobre 1914 à Oulches (Aisne), disparu au combat.

VANRAEPENBUSCH Albéric Jean Constant Maurice Joseph, 23 ans, mécanicien, soldat au 23e régiment d’infanterie, né le 6 mai 1893 à Bordeaux (33), fils de Constantin Pierre Maurice Joseph Arnold Félix, décédé le 30 juillet 1916 au bois de Hem (Somme), tué à l’ennemi, inhumé au cimetière communal de Blanquefort.

VANELLI Alexandre, 19 ans, cultivateur, 18e régiment d’infanterie, né le 28 décembre 1890 au Taillan (33), fils de Joseph Zenon et Louise Belloc, époux de Jeanne Bassibey, décédé le 16 septembre 1914 à La Ville au Bois (Aisne), tué à l’ennemi, inhumé à la nécropole Nationale de Soupir 1, à Soupir (Aisne), tombe n° 4163. Sur le monument aux morts d'Eysines.

VIALARD Jean, 27 ans, charcutier, soldat au 7e régiment d’infanterie coloniale, né le 1er août 1889 à Caudéran (33), fils de Pierre et Jeanne Argillos, époux de Anne Hosteins, décédé le 24 août 1915 à Ville-sur-Tourbe (Marne), tué à l’ennemi.

VIGNEAU Jean, 26 ans, cultivateur, soldat au 24e régiment d’infanterie, né le 7 janvier 1895 à Arsac (33), fils de Jean et Jeanne Delille, décédé le 19 septembre 1916 aux Eparges (Meuse), tué à l’ennemi, inhumé au carré militaire de Rupt-en-Woeuvre (Meuse), puis au cimetière communal de Blanquefort.

Recherches et Texte de Serge Dumartin.