Les portails

Ce sont les entrées parfois monumentales des propriétés comportant une porte de grande dimension. En architecture et construction, une porte au XIe siècle (du latin porta) est une baie, une structure (en bois ou métallique), dans un mur, permettant d’entrer, ou de sortir d'un domaine, d'un édifice ou pour circuler dans ses pièces. Dans de nombreuses régions, l'entrée des fermes ou demeures disposant d'un jardin, est marquée par l'existence d'un portail monumental. S'il est en fer, il est encadré par de piliers en pierre grise sculptés ou maçonnés. Le travail de ferronnerie est, souvent, particulièrement riche. S'il est en bois, il peut être intégré au bâti ou disposer d'un toit indépendant le protégeant.

Chaque demeure personnalise son portail et nous vous proposons une découverte de certains d’entre eux.

Par exemple, le portail de Gilamon, ainsi que sa grille ont été refaits en 1904 par le propriétaire de l’époque Hyppolite Rigault, selon Raymond Valet. La grille est couronnée d’une boule métallique qui évoque un artichaut, jaillissant de ses feuilles. Est-ce une référence à la culture de l’artichaut dans les marais de la commune au XIXe siècle. Quel est le lien avec ce château ?

Saint-Ahon
Penanguere
Montgiraud
Le-Cap
Lagnet
Gilamon
Fongravey-ancien-portail-avec-titre
Ermitage
Corn
Breillan
1984-Dimiere
1984-Dillon
Saint-Ahon Penanguere Montgiraud Le-Cap Lagnet Gilamon Fongravey-ancien-portail-avec-titre Ermitage Corn Breillan 1984-Dimiere 1984-Dillon