Vu du ciel.

Si la tradition maraichère se perpétue de nos jours à Eysines, elle était autrefois une activité essentielle, développée contre la jalle. Durant toute la première moitié du 20ème siècle, les jardins de la ville approvisionnaient les marchés de Bordeaux. Aujourd’hui, Eysines est une agglomération importante offrant tous les services et accueillant plus de 18 000 habitants.

Eysines-vue-du-ciel

Eysines-vue-du-ciel-2

Le château de Lescombes.

Chateau-Lescombes-vue-du-ciel 

Les origines de la construction du château de Lescombes remontent au début du 17ème siècle, quand il appartient à Gratian de Mullet, fils d’un parlementaire bordelais. Après avoir été remanié et avoir accueilli différents propriétaires dont une communauté de feuillants au 18ème siècle, il est acheté en 1989 par la ville d’Eysines. Restauré, il forme aujourd’hui un lieu d’exposition et de réception. Son pigeonnier abrite un musée du Maraichage.

Chateau-Lescombes-vue-du-ciel-2

Les moulins.

Sur le cours de la jalle d’Eysines, plusieurs moulins qui relevaient sous l’Ancien Régime de la seigneurie de Blanquefort ont été édifiés au 18 et 19ème siècles. Chevauchant la jalle, le Moulin blanc et le Moulin noir sont distants d’à peine un kilomètre. Ils ont été abandonnés à la fin du 19ème siècle, supplantés par les minoteries industrielles de Bordeaux.

Moulin-blancLe moulin blanc 

  

Moulin-noirLe moulin noir 

 

Le canal d’irrigation de la Réguette.

canal-irrigation-la-Reguette 

Le maraichage a été une activité importante des communes riveraines de la Grande Jalle, au sud du Médoc ; il a nécessité d’ingénieux aménagements. Sur la commune d’Eysines, le canal du nom de la Réguette détourne les eaux de la jalle et permet, grâce à un système de vannes, d’irriguer les parcelles agricoles, longues et étroites. Sur le cours du canal, un bout de chemin, dit aujourd’hui rue du Prado, porte une vieille cabane de maraicher construite en pin avec une cheminée de brique. Dans son atelier, un lavoir de légumes était alimenté par l’eau du canal ; on y lavait en particulier les pommes de terre fameuses, qui faisaient autrefois la renommée d’Eysines.

canal-irrigation-la-Reguette-3

Le château Lescale.

Construit en deux étapes, le château Lescale conserve les traces, avec sa tour en façade, d’une construction du 14ème siècle (1380). Le rajout important du 18ème siècle lui confère son aspect actuel. Un jardin à la française au milieu d’un parc arboré complète l’ensemble de cette belle propriété privée.

 Chateau-Lescale

Texte et photographies extraits du livre : Plein ciel sur le Médoc, Berger M Editions, 2008, 352 pages. Avec l'accord, pour les photos, de Michel Berger, et  pour les textes, de Sophie Boisseau.