Actes Notariés

Moulin du Moulinat : contrat de prise à ferme de 1739 

Procès verbal du 1er juin 1739 chez Maitre Thévenard notaire à Saint-Médard. Arnaud Lestage, meunier, prend à ferme le moulin du Moulinat.

Aujourd’hui premier du mois de juin mil sept cent trente neuf après midi par devant le notaire royal en Guyenne soussigné et témoins bas nommés a été présent messire François de Cazaux baron de Nattes (François Cazaux de Nates est seigneur de Gajac) écuyer… capitaine du régiment Dauphin Infanterie et pensionné du Roy habitant de la ville de Bordeaux rue Porte Dijaux paroisse Puy Paulin lequel de sa bonne volonté a donné comme il donne par les présentes à titre de ferme à Arnaud Lestage meunier habitant de la paroisse d’Eysines présent et comptant (?) savoir est le moulin appelé de Moulinat situé en la paroisse d’Eysines au dit sieur de Cazaux appartenant tournant à deux meules pour en jouir par le dit Lestage au dit titre de ferme pendant l’espace de cinq années qui ont commencé ce jourd’hui et finiront à pareil et semblable jour dans l’année mil sept cent quarante quatre pendant lequel temps le dit sieur de Cazaux promet et s’oblige de bien entretenir les bâtisses et couvertures d’icelui le tout en bon état et attendu que les pailles du dit moulin aussi bien que les rouets et autres au dit moulin (le rouet est une grande roue qui s’engrène dans la lanterne pour entraîner la meule) sont en bon état est convenu que le dit Lestage laissera le tout à la fin du dit bail dans le même état que le tout est à présent le tout neuf à quoi il a été aussi convenu par express, est aussi convenu que le dit Lestage pourra couper dans les possessions du dit sieur de Cazaux de la jaube (?) seulement pour son chauffage et le bois sec qu’il pourra trouver dans les dites possessions sans qu’il puisse couper aucun arbre à pied vert ni sec sans le seing ni consentement du dit sieur Cazaux à quoi il a été convenu par express et à l’égard du moulange qui sont à présent en totalité les quatre meules de l’épaisseur de trente six pouces le dit Lestage laissera le tout de la même épaisseur ou s’il y a de la diminution le dit Lestage paiera au dit sieur de Cazaux six livres par pouce et s’il y a de l’augmentation le dit sieur de Cazaux paiera au dit Lestage au même prix de six livres par pouce se réservant seulement dans le dit moulin la chambre qui est du côté du midi du dit moulin pour mettre les meubles que le dit de Cazaux voudra y placer comme aussi le dit Lestage laissera au dit sieur de Cazaux à la fin du dit bail les deux mathaux (?) dans le même état qu’ils sont à présent pesant vingt une livres une barre de fer de la longueur de deux pieds et demi lequel prix de ferme a été ainsi fait par le dit de Cazaux au dit Lestage pour et moyennant le prix et somme de deux cent livres chaque année payables par le dit Lestage au dit sieur de Cazaux quartier par quartier et à la fin dans chacun leur terme ne retardant l’autre à peine de tous dépens dommages et intérêts et à la fin du dit bail le dit Lestage laissera au dit sieur de Cazaux la libre possession et jouissance du dit moulin du Moulinat à peine de tous dépens dommages et intérêts et pour l’exécution des présentes les parties ont obligé tous leurs biens soumis à justice renoncé promis et juré ; fait et passé en la dite paroisse d’Eysines dans icelui moulin en présence de Guillaume Bouey vigneron et Jean Patrouilleau meunier habitant du dit Eysines témoin à ce requis qui avec le dit Lestage ont déclaré ne savoir signer de ce interpelés. Cazaux de Nates ; Thévenard.  Recherches de Michel Baron.

moulinat-5