La maison noble de Parempuyre ou de la Mothe-Caupène

La maison noble de Parempuyre ou de la Mothe-Caupène, possédée depuis 1601, par les Caupène, puis les Lansac et les d'AIesme fut incendiée le 4 janvier 1650, sous la Fronde, par

Villars, et elle fut reconstruite l'année suivante.

Guy Dabadie, Histoire du Médoc, imprimerie Samie, Bordeaux, 1954.