Alice et Marcel Monrozeau

 

Deux prénoms « Alice et Marcel » gravés au-dessus de la porte d’entrée d’une maison, aujourd’hui disparue, ont été le point de départ d’un appel à témoin fructueux sur le journal des associations de Blanquefort et le point de départ de recherches. Ce sont les prénoms de deux enfants élevés par leur père Jean-Gabriel Monrozeau et leur belle-mère Marie Olivier en famille appelée Estelle.

2007-01-28-rue-de-labbe-Poncabarre-Alice-et-Marcel  

 Cette maison était à l'angle des rues de l'Abbé Poncabarre et Gabriel Lamboley.

 

 

 Alice-et-Marcel-zoom

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean Gabriel Monrozeau est né en Charente-Maritime, à Loix, le 18 décembre 1878. Il s’engage volontairement en 1893, à 16 ans, dans la marine où il gravit différents échelons pour terminer quartier-maitre voilier de 2e classe en 1900. Il s’installe à Bordeaux où il épouse le 8 octobre 1901 Marie Louise Cazautets née le 3 janvier 1881 à Bordeaux, elle est brodeuse.

Trois enfants naissent à Bordeaux de cette union :

  • Marie Alice le 30 septembre 1902, 74 rue de Brach, sur l’acte de naissance le père, Jean Gabriel, a pour métier « voilier, soldat de la disponibilité ».
  • Marcel Jean le 15 juin 1905, 72 rue Monfaucon, Jean-Gabriel est chocolatier.
  • René Jean le 25 mars 1907, 72 rue Monfaucon, Jean-Gabriel est employé de commerce.

Malheureusement René Jean décède à 15 mois, le 22 juin 1908, 27 rue Videau à Bordeaux.

 

Le couple divorce le 1er juin 1909 (jugement du tribunal civil). Sur la transcription à l’état-civil de Bordeaux le 29 novembre 1909, le jugement « donne défaut contre la dame Monrozeau » et confie la garde des 2 enfants au père, lui habite 32 rue Desse à Bordeaux, la mère habite 29, rue de Poliveau à Paris.

Acte-divorce-Monrozeau-Cazautets

 

Jean Gabriel Monrozeau épouse le 24 décembre 1909 à Blanquefort Marie Olivier (dîte Estelle), elle est née le 9 juillet 1878 au Taillan mais elle réside avec ses parents à Blanquefort où son père est charpentier chez Ornon. Le couple s’installe à Talence en 1910 puis Cauderan en 1912. Le couple n’a, semble-t-il, pas eu d’enfant.

 

Nous ne savons pas quand exactement la famille s’installe à Blanquefort, au-delà de 1921 et avant 1926. La famille figure dans le recensement de 1921 à Cauderan chemin de la Paix, la famille est composée de Jean le chef de famille qui travaille chez Durand, Estelle ,Marcel apprenti forgeron chez Laporte et Alice 

 1921-Talence-recensement-Monrozeau

et dans le recensement de 1926 à Blanquefort la famille est alors composée de Jean chef de famille encaisseur chez Durand, Estelle sa femme, Marcel leur fils forgeron. Alice n’est pas mentionnée, elle a 24 ans, elle travaille et vit sans doute en dehors de Blanquefort.

1926-Blanquefort-recensement-Monrozeau-0

1926-Blanquefort-recensement-Monrozeau

 

Alice et Marcel se marient à Blanquefort :

  • Alice le 7 décembre 1929 avec Albert Henri Bouchet, ils auront 2 enfants Pierre et Nicole
  • Marcel le 9 juin 1928 avec Lucie Marie Gisèle Chabrié native de Bordeaux, ils auront 2 enfants Jacqueline et Edmond

Marcel va vivre à Blanquefort, il est présent ainsi que son épouse sur les listes électorales de 1945 et 1953. Alice n’y figure pas ni son époux, ils vivent peut-être à Pessac où on sait qu’elle y décède en 1994.

 

Afficher le prénom de ses enfants sur la porte d’entrée de sa maison est une belle déclaration d’amour d’un père pour ses enfants.

 

Un grand merci à Daniel Gravereau, Jacqueline Pasquet et Francis Ornon qui ont donné entre-autre renseignement, un élément essentiel, le nom de famille d’Alice et Marcel.

 

Sources : archives départementales de Bordeaux-Métropole et départementales de la Gironde (état-civil, recensement, listes électorales), site geneanet.
Martine Le Barazer, mai 2021.

 Genea-Monrozeau